Le Bureau d’Expolaroid Paris

bureau association Expolaroid Paris

Le bureau de l’association Expolaroid Paris est née afin de supporter l’ambitieuse programmation du 10e anniversaire du Festival Expolaroid en Avril 2022 :

Aux manettes :

  • Président : Luc Masson-Todeschini
  • Vice-Présidente : Églantine Aubry
  • Secrétaire : Valérie Evrard
  • Secrétaire adjoint : Raul Diaz
  • Trésorier : David Valligny

EGLANTINE AUBRY
Après des études de photographie à l’école des Gobelins à Paris, Eglantine Aubry devient portraitiste pour la presse culturelle. Passionnée de procédés anciens et de photographie vernaculaire, elle rejoint en 2012 les équipes d’Impossible Project, structure dédiée au sauvetage et à la pérennisation du procédé Polaroid alors sur le point de disparaître. Durant 5ans, elle mène, pour la branche française de la société, toutes les actions de valorisation, de diffusion et de médiation autour de ce procédé, jusqu’à la renaissance définitive de la marque Polaroid argentique, en 2017. Le parcours d’Eglantine Aubry se poursuit en 2018, toujours dans une démarche de sauvegarde et de valorisation des patrimoines rares, auprès d’Orient Express et son fonds de dotation, en tant que chargée de projets culturels. Elle participe alors à la redécouverte des archives photographiques de la Compagnie des Wagons-Lits et à leur révélation au grand public, ainsi qu’à l’organisation de nombreuses actions célébrant le patrimoine ferroviaire d’exception hérité de la Compagnie. Depuis 2021, Eglantine Aubry œuvre au sein de l’Institut National des Métiers d’Art à la reconnaissance, au soutien et au développement des savoir-faire d’excellence français.

DAVID VALLIGNY
Après avoir étudié l’audiovisuel et l’art plastique à Nice, David Valligny a expérimenté une vie de musicien. Depuis une expérience avec les labels 707Team et Song Song en région Parisienne, la capital est devenue sa ville d’adoption. Actuellement coordinateur d’un centre socioculturel, il partage son temps entre sa vie professionnelle, la musique, le cinéma d’animation et l’image instantanée. Depuis qu’il a chiné un vieil appareil Polaroid il y a quelques années, il s’est pris de passion pour cette pratique singulière de la photographie. Loin d’une nostalgie des année 80, son intérêt principal de l’utilisation des films instantanés consiste à une forme de perte de contrôle à l’opposé de la photo numérique. C’est dans le cadre d’Expolaroid que David Valligny a commencé à exposer son travail et à s’investir dans ce festival. Instagram : @polavally

Partager