Dossier de Presse d’Expolaroid 2022 à Paris.

Expolaroid 2022

10 ème anniversaire du festival Expolaroid

Pour son 10 ème anniversaire, le festival a souhaité inviter les galeries parisiennes à dévoiler au public leur fond Polaroid, qu’ils soient vintages ou contemporains autour d’un parcours exceptionnel.

Les galeries parisiennes possèdent des collections polaroids exceptionnelles signées de grands artistes, mais aussi des formes rares tel des 50×60 cm issues de très grandes chambres, ou encore des films sur le polaroid tel le très fameux « 600 ».

25 galeries ont accepté de jouer le jeu en participant à un parcours qui permettra au public d’acquérir ces objets uniques, petits ou grands, dont les artistes ont, depuis Andy Warhol, investi un large champ des possibles en manipulant la chimie pendant son développement, en détournant l’objet dans des compositions plastiques ou en déplaçant l’émulsion sur des supports alternatifs avec notamment la technique du lift.

Lié à la production de la firme Polaroid bien que ne recevant pas d’aide de celle-ci, ce 10e anniversaire célèbre donc la renaissance du film instantané permettant au grand-public de réutiliser les appareils vintages conservés au grenier, mais aussi aux professionnels de retrouver les joies du travail à la chambre grand-format 8×10’’ magnifié par les photographes de mode comme Paolo Roversi, Giovanni Gastel, Sarah Moon ou Cathleen Naundorf.

La programmation du mois d’avril verra donc se mêler galeries, lieux alternatifs, ateliers portes-ouvertes et signatures de livres avant un temps fort festif le samedi 23 avril à l’Aiguillage dans le 13 ème arrondissement où une gigantesques fresque rétrospective de plus de 200 polaroids sera déployée autour d’un village d’exposants, d’une exposition d’originaux aux Frigos, et où la firme Polaroid (sous réserve) présentera ses appareils modernes et les différentes émulsions qu’elle propose à son catalogue.

La communauté parisienne du Polaroid compte plus de 200 adeptes créatifs et passionnés. Au même titre qu’une peinture, la matière première du Polaroid est une œuvre unique qui contribue à sa valorisation en tant qu’œuvre d’art à part entière.

La diversité des pratiques autour du médium crée une incroyable richesse d’écritures artistiques, d’expérimentations hardies et d’objets qui subjuguent toujours autant lorsqu’apparaît au bout de quelques minutes l’image qui fixe un instant de vie et en véhicule la mémoire pour en offrir le témoignage et la transmettre aux générations futures.

Dialogue de générations, ce festival est l’occasion de rencontres et d’échanges entre artistes pionniers des années 70 et la nouvelle génération passionnée par les supports de cette époque.

Depuis 9 ans, le festival parisien rassemble en moyenne une trentaine d’exposants répartis sur une dizaine de lieux d’expositions, et bénéficie depuis 2018 d’un catalogue print aux Editions Obcd Visuel.

Expolaroid est un festival né à Nantes en 2013. Il a élevé le mois d’avril au rang de mois dédié au film instantané et depuis lors, il s’est déployé pour devenir un événement international avec la participation annuelle d’une trentaine de pays. Organisé autour d’une équipe associative qui fédère une communication globale via un site internet et les réseaux sociaux, il a essaimé des communautés de passionnés à Rennes, Clermont-Ferrand ou Paris.
C’est à l’occasion du 10 e anniversaire qu’une association parisienne affiliée à Nantes a vu le jour pour porter une ambitieuse programmation destinée à célébrer ce médium singulier de la photographie argentique désormais identifié comme un procédé alternatif comme peuvent l’être le collodion humide ou le cyanotype.
Historiquement, la firme Polaroid dont les heures de gloire renvoient aux décennies 80 et 90, a cessé ses activités en 2008, avant que d’anciens employés ne relancent la fabrication de films avec une chimie débarrassée de composants nocifs en 2013 sous la marque Impossible Project. Ce faisant, une procédure judiciaire leur a permis de racheter la marque devant les tribunaux américains en 2017, permettant ainsi à Impossible Project de basculer sur Polaroid Originals en capitalisant sur son logo intimement lié au fameux code couleur et à l’historique de la marque fondé par le Professeur Edwin Herbert Land en 1937.

Téléchargement des photos d’illustration

Partager